ÉLECTIONS. Parti de l’opposition officielle à l’hôtel de ville, Action Laval – Équipe Jean-Claude Gobé a lancé sa campagne, le 13 novembre, en présence de plusieurs centaines de sympathisants rassemblés à l’occasion de son brunch annuel au Centre de congrès Le Palace.

Dans un discours à forte teneur électoraliste, M. Gobé s’est attaqué à l’administration du maire Marc Demers qu’il accuse d’être «sans vision».

«Le maire se drape dans l’image d’un développeur […] Le seul problème, c’est que ce ne sont pas ses projets, mais ceux de l’ancienne administration Vaillancourt», a-t-il indiqué, mentionnant au passage la Place Bell et le Complexe aquatique.

«En 2017, nous allons offrir aux citoyens l’option d’une administration connectée aux besoins et attentes de nos concitoyens», a affirmé celui qui dit sonder les intérêts des Lavallois depuis les trois dernières années.

Ceux-ci, poursuit-il, veulent des services de proximité efficaces et un milieu de vie de qualité: des rues et des trottoirs pavés, déneigés et déglacés l’hiver, des arénas accessibles dans leur secteur, etc.

Déjà 11 candidats

À un peu moins d’un an du prochain scrutin, M. Gobé a présenté ses 11 premiers candidats, dont la conseillère municipale Aglaïa Revelakis qui sollicitera un renouvellement de mandat auprès des électeurs de Chomedey.

Candidat d’Action Laval défait en 2013, Achille T. Cifelli tentera à nouveau sa chance dans le district Val-des-Arbres, actuellement représenté par la présidente du conseil municipal, Christiane Yoakim.

Complètent pour l’instant l’équipe: Stéphane Bacon (Duvernay-Pont-Viau), Vittorino Di Genova (Saint-Vincent-de-Paul), Micheline Barbar (Marc-Aurèle-Fortin), Julius Bute (Concorde-Bois-de-Boulogne), Benoît Gauthier (Sainte-Rose), Kathy Barrette (L’Orée-des-Bois), Eli Sader (Renaud), Benjamin Romano (Sainte-Dorothée) et Sayed Melhem (L’Abord-à-Plouffe).

Ils ont été sélectionnés par «un comité d’experts très sérieux et crédibles» qui avait carte blanche, a signifié Jean-Claude Gobé.

Désormais, c’est avec eux que le chef d’Action Laval entend «pousser la réflexion et la conversation encore plus loin avec la population».

Le parti devrait normalement faire connaître les candidats qui brigueront les suffrages dans les 10 autres districts d’ici la fin de l’hiver, soit 6 mois avant le déclenchement officiel des élections.

Article de Stéphane St-Amour dans le Courrier Laval :
http://www.courrierlaval.com/actualites/politique/2016/11/13/le-chef-de-l-opposition-lance-sa-campagne.html